Retour

FRANCIS WARRAIN [Charles Henry].

La méthode des représentations objectives. L’esthétique généralisée. Conférence à la Sorbonne

1930


[Charles Henry]. La méthode des représentations objectives. L’esthétique généralisée. Conférence à la Sorbonne. Tapuscrit
original signé avec corrections à la plume, daté janvier 1930.
Tapuscrit original signé, avec de très nombreuses corrections. 52 feuillets (21 x 27 cm) d’environ 26 lignes à la page. Notes à la plume à l’encre turquoise. Placé dans une enveloppe à en-tête de la revue L’Illustration, comportant quelques annotations au crayon.

Texte original d’une conférence donnée par Francis Warrain sur les principes généraux de psychologie et d’esthétisme, qui pourrait correspondre à une conférence donnée au Collège de France le 3 février 1930 publiée dans le Bulletin de l’Institut général psychologique la même année sous le titre « La pensée de Charles Henry ». Cette étude se présente comme une analyse extrêmement détaillée des différents concepts de psychophysiologie qui seront l’une des parties importantes des recherches de ce grand savant. Cette étude s’attachera tout d’abord à définir des méthodes de représentations objectives, et les conceptions géométriques, mathématiques qui en découlent trouveront une représentation dans les théories du domaine musical de la gamme, analyse explorant et approfondissant les travaux de son prédécesseur Durutte. D’autres développements et synthèses de Charles Henry sont également exposés concernant plus particulièrement la psychophysique, certains fonctionnements biologiques, la Loi d’évolution, la notion de conscience et de tonicité, de sensibilité et de motricité à travers les champs fonctionnels,… Dans le domaine de la physique on retrouvera sa théorie des couleurs, les notions d’énergie et de rayonnement, l’analyse de la théorie des quanta (continuité et discontinuité), quelques aspects de la chimie à propos de la catalyse,… Dans le domaine des mathématiques seront traités les concepts des équations de dimensions, de masses, … Dans sa conclusion, Warrain synthétise son approche de l’oeuvre de Charles Henry : « Nous avons essayé en quelques pages d’embrasser l’oeuvre de Charles Henry, de faire saisir son unité, d’en marquer les principales étapes et les points saillants. Charles Henry est parvenu à soumettre la qualité au calcul et à tirer la psychophysique de l’empirisme pour l’élever au rang des sciences déductives… » Warrain consacrera également un article à ce même personnage dans « Les Cahiers de l’Etoile » en 1930, puis une recherche très approfondie et fondamentale : « L’oeuvre psychobiophysique de Charles Henry » en 1932. Charles Henry, qui poussa avec une très pertinente acuité ses recherches dans des domaines très variés, préfaça une réédition des « Voyages de Balthasar de Monconys » (d’après l’originale de 1665-1666), essentiellement axée sur des recherches alchimiques et spagyriques. Caillet 5077 ne signale qu’une rarissime étude de Charles Henry « Introduction à la chimie, manuscrit inédit de Diderot …», tiré à très petit nombre et comportant l’analyse et la théorie de ce dernier sur les anciens alchimistes.

1,800 €

Commander