Retour

GILSON, Etienne & MASSIGNON, Louis

Les sources gréco-arabes de l’augustinisme avicennisant

1986

Les sources gréco-arabes de l’augustinisme avicennisant (E. Gilson) suivi de Notes sur le texte original arabe du « De Intellectu » d’Al Farabi (L. Massignon)

Paris, Vrin, 1986, in-8, broché, 160 pp. Rares repères au crayon de couleur.

Il semble exister une chaîne doctrinale qui permet de suivre les progrès accomplis par la spéculation philosophique touchant la doctrine de l’intellect : on constate dans les traductions latines médiévales d’œuvres arabes que les traités de philosophes tels que Alexandre d’Aphrodise, Al Kindi, Al Farabi, Avicenne, sont réunis dans de mêmes volumes et se complètent mutuellement. C’est l’histoire de cette tradition, qu’il nomme « augustinisme avicennisant », que va explorer l’auteur, en remarquant qu’elle peut réclamer comme siens Albert le Grand ou Ulrich de Strasbourg, dont on connait l’influence sur la mystique rhénane. Soit au XIIIe siècle, une école combinant en proportions variables la tradition d’origine platonicienne de l’illumination et la philosophie d’Aristote, école qui aurait cessé d’exister après St Thomas. Titre épuisé.

 

70 €

Commander