Retour

LACOUR, Pierre

Essai sur les Hiéroglyphes égyptiens

1821

Bordeaux, André Brossier, 1821, fort in-8, demi-veau blond de l’époque, dos à nerfs, ornés,  VIII, 296 pp., 14 planches gravées, certaines dépliantes, dont un frontispice. Nombreuses illustrations dans le texte. Papier légèrement bruni pour un cahier, quelques petites épidermures, restauration de la coiffe supérieure et rares rousseurs. Un petit cachet d’appartenance particulière au bas de la page de titre.

L’un des 300 exemplaires du tirage unique sur Hollande. Dujols n°184, avril 1912 : « (introuvable) Véritable trésor de science ésotérique de l’auteur des Ælohim ou les Dieux de Moïse. L’Initiation Egyptienne. Observations particulières sur Jannès et Jambrès présentés comme les deux initiateurs aux Mystères de l'Egypte. Signification hiéroglyphique du nom de Moïse. Etymologie hiéroglyphique du nom de l’Initié. Indication du présent et du passé dans le tableau de l’Initiation égyptienne. De l’Oubaï et du Serpent hiéroglyphique. Alphabet Zodiacal. Le Sphinx. Les Colonnes hermétiques. La doctrine sacrée de l’Ambrès. Le Messie, son ésotérisme égyptien. Nazaréen, nom distinctif de l’Initié en Egypte. Pourquoi Jésus venait de Nazareth. Les Cin-s ou Cohens égyptiens, etc., etc. C’est l’œuvre la plus élevée et la plus forte qui ait été écrite sur les initiations antiques, elle est la clef indispensable pour pénétrer l’ésotérisme des anciens Mystères, grâce aux nombreuses figures symboliques, dans le texte et hors texte, que l’auteur commente avec un véritable génie. »

 

 

 

1,200 €

Commander