• Vendu

Le Règne de Jésus-Christ...

Le Règne de Jésus-Christ. Revue illustrée du Musée et de la Bibliothèque eucharistiques de Paray-Le-Monial

Sur l’origine de l’Ecole ésotérique Chrétienne du Hiéron et son enseignement, voir les deux numéros de la revue Atlantis publiés par Jacques d’Arès en 1968 et 1969 (numéros 248 et 252) reproduisant des textes de Paul Le Cour et une partie de sa correspondance avec Jeanne Lépine.

Le Centre d’études « que l’on peut qualifier d’ésotérisme chrétien, est fondé par un Révérend Père de la Compagnie de Jésus, au nom prédestiné […] puisque Drevon en celte veut dire Druide. » Peu de temps après est conçu, né de la rencontre du père Drevon et du Baron de Sarachaga, le « plan d’une Œuvre de Relèvement Historique International à la gloire de Christ-Hostie… » L’œuvre du Hiéron comporte dès lors « deux volets distincts mais étroitement complémentaires, le Hiéron en tant que monument, Temple et Musée, érigé à Paray-Le -Monial, et en tant qu’Ecole ésotérique, notamment par l’intermédiaire de ses publications ». Les publications en question, tirées à petit nombre, sont devenues rarissimes.

Jacques d’Arès qui supervisa la publication des fascicules d’Atlantis consacrés au Hiéron rappelle la curieuse façon dont Paul Le Cour découvrit ce centre kabbalistique : « tandis qu’il cherche le pourquoi et le comment de l’homme et du monde à travers des études assez souvent décevantes, il fait part de ses préoccupations à un ami libraire, hermétiste énigmatique, qui lui répond en substance :

« Vous cherchez l’Illumination ? Allez-donc voir à Paray-le-Monial s’il n’y a pas quelque secret à découvrir.

Et Paul Le Cour, qui connaît le sérieux, l’érudition et l’existence des connaissances secrètes de cet ami, Pierre Dujols, prend l’injonction sybilline à la lettre. »

Nous sommes en 1923…

Jeanne Lépine écrira le 30 novembre à Paul Le Cour : « Je suis moins étonnée que vous du voyage extraordinaire que vous avez fait, il y a eu dimanche huit jours. Cette manière prompte, irrésistible, est celle que Dieu emploie avec ceux qui le recherchent : et vous êtes, je l’ai compris, du nombre de ces bénis. »

Paul Le Cour rapporte les quatre buts que poursuivit le Hiéron du Val d'Or (cf Marie-France James « Esotérisme et christianisme, autour de Regnabit ») :

1° Démontrer les origines lointaines du christianisme, que l'on faisait remonter à l'Atlantide, dénommée Hella (la Sainte), à travers le druidisme, la religion égyptienne, le judaïsme, etc.

2° Reconstituer la tradition sacrée venue de ce foyer primitif en faisant appel à la gnose, à l'herméneutique, à la kabbale chrétienne, etc.

3° Annoncer et préparer, pour l'an 2000, le règne politique et social du Christ-Roi

4° Enseigner le nom sacré d'Aor-Agni, clef de toute connaissance

Nous proposons ici la première année (1883) de la première publication du Hiéron, complète en 4 fascicules in-4, brochés, 280 pp. (pagination continue) et 17 planches hors texte. 2nd plat de la seconde livraison sali, couv. lég. défraîchies pour deux autres fascicules. Très rares rousseurs. Exemplaire comportant l'ex-libris de Jean Varille et quelques notes de sa main, au premier feuillet blanc, indiquant, entre autres, que ces fascicules sont recherchés.

Articles du Baron de Sarachaga, de Mgr Barbier de Montault, d’I. Grimouard de St Laurent, de Des Murgers, de Ducœur, de l’abbé Gauthey, puis signés « un ami du P. Drevon, « un ancien professeur du Grand Séminaire », « un archéologue », « un théologien », P.F., etc.

Au sommaire :

Lettre de Sa Grandeur Mgr Robert, évêque de Marseille. Notice sur le R. P. Drevon. Les Monuments de l’Eucharistie. Le Fer à Hosties de Poitiers. Rapport sur le Musée et la Bibliothèque eucharistiques de Paray-le-Monial. Les origines eucharistiques. La régénération. L’école selon Dieu. Custode du VIe siècle. La croix de Caravaca. Catalogue du musée eucharistique. Explication des planches. La Royauté eucharistique de N.-S. J.-C. La Multiplication des pains dans le désert et la Cène d’Emmaüs. Les œuvres de Raphaël. Note héraldique sur un projet de drapeau pour la France rendue à la monarchie chrétienne. Appréciations sur l’Œuvre. Bibliographie. ETC. ETC.  

12 13 028 002
12 13 028 002

Fiche technique

Editeur
Le Collège du Hiéron
Année
1883
Reliure
Livre broché
Langue
Français
État
Bon état
Vendu