La Virga Aurea du Fr. J.-B. Hepburn d'Ecosse

Paris, Ernest Leroux, 1922, in-plano, grande chemise cartonnée demi-toile noire éditeur, 32 pp. (40 x 58 cm), dont 11 pp. de texte agrémenté de gravures et figures et 5 grandes planches sur double page, impression sur papier vergé. Plats frottés avec épidermures et taches.

L’un des 100 exemplaires numérotés et signés de la main de l’auteur (n°23). Rarissime et unique tirage limité de ce titre réputé. La couverture cartonnée porte la date de 1923. En réalité les 2 premiers tableaux seuls constituent la reproduction en fac-similé de la « Virga aurea » du Fr. Hepburn. Les 3 autres reproduisent une épreuve avant la lettre ou une contrefaçon du « Calendarium naturale magicum perpetuum... » de J. B. Grossschedel von Aïcha, gravé par J. T. de Bry et dont l'inventeur serait Tycho Brahé, en 1582. 2 ex. de l'original gravé portant ces indications existent à la B.N. sous les cotes [R. 5 et [Ge. D. 5082 (Cartes et plans)]. Cf. E. Cazalas, « Mercure de France », du 1er juillet 1939. Ces tableaux passeraient pour un résumé du Livre des Cyranides, antique monument magique, qui, de Chaldée passa en Egypte et qui, deux mille ans avant J-C était connu sous le nom de Livre des Charmes des prêtres de Thèbes. Fernand Dusaussay de Mély (1851-1935), maire du Mesnil-Germain (Calvados) fut également un archéologue et critique d'art réputé.

12 13 023 039
12 13 023 039
950,00 €
TTC