Sepher Raziel

Paris, Newprinting et Maurice Grinberg, Collection « Razin », 1980, 2 volumes forts in-8,  pleine toile éditeur bordeaux, 1242 pp. (pagination continue).

De toute rareté, l’auteur n’ayant pas souhaité que cet ouvrage soit diffusé dans un contexte profane, et surtout en dehors d’un contexte strictement hébraïsant. Cet ouvrage a été tiré à 500 exemplaires numérotés (ici le n° 302) sur Vergé Rhapsodie ivoire.

Le Sefer Raziel, probablement écrit par Éléazar de Worms, connut une première édition en hébreu en 1701 à Amsterdam. François Secret a établi un recensement non exhaustif des diverses traductions du Sepher Raziel d’après divers manuscrits plus ou moins complets  dans un article pour la Revue des Etudes juives (t. 128, 1969)  « sur quelques traductions du Sefer Razi’el ». Ce texte fondamental d’angélologie figure, bien entendu également dans le recensement établi par Charles Mopsik (Les grands textes de la Cabale. Les rites qui font Dieu). G. Scholem indique que l’édition d’Amsterdam (1701) est une version incomplète. Notre édition française aurait été, selon le traducteur, établie sur un manuscrit comportant trois cents folios de parchemin rédigés en hébreu carré du XIIe siècle et en samaritain cursif. Cette traduction de Grinberg respecte la présentation et la disposition du manuscrit original auquel il a ajouté quelques références. La présente édition de cet ouvrage majeur de magie kabbalistique et de théurgie a peu circulé du fait de sa distribution parcimonieuse et exclusive. Elle est, par là même, devenue fort rare.

 

 

12 18 021 143
12 18 021 143
2019-02-13

Fiche technique

Editeur
Newprinting et Maurice Grinberg
Année
1980
Reliure
Livre relié
Langue
Français
950,00 €
TTC