Observations sur le magnétisme animal

A Londres, et se trouve à Paris chez Didot, Saugrain, Clousier, 1780, in-12, plein veau glacé de l’époque, IV, 152 pp.

De par sa position de médecin estimé dans la haute société de son temps, d’Eslon fut sans doute à l’origine de la subite et grande notoriété de Mesmer et de l’immense intérêt que suscitèrent la pratique thérapeutique du magnétisme et son efficacité. D’Eslon en fut d’autant plus convaincu que Mesmer le guérit d’une pathologie qui le troublait. Cet ouvrage est l’une des œuvres essentielles et fondatrices du magnétisme s’attachant à exposer ses principes et son efficacité curative, l’une des toutes premières études sur ce sujet, seulement précédée des premières publications de Mesmer entre 1775 et 1779. Crabtree 12.    

12 16 027 104
12 16 027 104

Fiche technique

Editeur
Didot
Année
1780
Reliure
Livre relié
Langue
Français
État
Bon état
1 200,00 €
TTC