Antigone – L’Homme sans nom

Paris, H.-L. Delloye, 1844, in-12, demi-basane noire, dos à nerfs, ornés, titre doré, VI, 444 pp. et un frontispice gravé. Quelques rousseurs, essentiellement aux premiers feuillets, exemplaire non rogné.

Pierre Simon Ballanche (1776-1847) est connu comme l’un des piliers de « l’Ecole mystique de Lyon ». Ce philosophe mystique se fit le propagandiste de la Palingénésie sociale. La Théosophie du XVIIIe siècle, en particulier Louis Claude de Saint-Martin, lui était familière. Intéressé par la politique, sa sensibilité fit de lui un adepte de la contre-Révolution suite au choc provoqué par la chute de l’Ancien Régime. Il s’agissait d’en déterminer les causes, souvent métaphysiques. La particularité de l’ouvrage que nous proposons est de réunir deux textes de ce théosophe et prophète édités pour la première fois respectivement, en 1814 pour Antigone, et 1820 pour l’homme sans nom. La courte préface de notre volume attire l’attention sur le sens caché de ces deux textes dont la réunion ne doit rien au hasard et comme le souligne l’épilogue dû à M Guillemon, l’auteur prend soin de préciser que « Toute la Restauration, depuis 1814 jusqu’à 1850, apparait derrière l’Antigone et l’Homme sans nom. » D’autres indications nous confortent dans l’idée qu’il s’agit de textes à clefs qu’il convient de déchiffrer. La conclusion de cette préface nous livre d’ailleurs l’une de ces clefs : Monsieur Thiers serait visé…

12 17 025 093
12 17 025 093

Fiche technique

Editeur
H.-L. Delloye
Année
1844
Reliure
Livre relié
Langue
Français
140,00 €
TTC