Sethos, histoire ou vie tirée des monumens anecdotes de l'ancienne Egypte

Paris, chez Jacques Guérin, libraire-imprimeur, quay des Augustins, 1731, 3 volumes in-12, plein-veau de l'époque, dos à nerfs, ornés, IV, XXVIII, 426, XVIII ; IV, 36 (suite du cinquième Livre), 322, II ; IV, 520, II pp., 2 cartes dépliantes. Légère épidermure à l'un des plats, très bel exemplaire cependant.

Fort rare édition originale de cet ouvrage qui participa, à travers les rites initiatiques décrits ici, à l'enrichissement du corpus maçonnique. Mozart s’en inspira amplement pour l’élaboration de La flûte enchantée. La question de l'influence de ce texte dans l'élaboration du chef-d’œuvre de Flaubert, Salammbô, reste posée, Caillet (10579) n'amenant pas, à ce propos, une appréciation définitive. Dorbon ne possédait que la réimpression de l'an III.

Dujols n° 73, X 1910 : « (Edition originale de toute rareté) On trouve, dans cet ouvrage très intéressant, un exposé des mœurs, coutumes, religion, etc., des Egyptiens. Mais ce qu’il y a de plus important, c’est la description complète de l’initiation aux Mystères, avec tous les développements qu’elle comportait dans les sanctuaires grandioses de l’Egypte : elle comprend une bonne partie du tome second ».

Toujours selon Pierre Dujols, en août 1913, n° 66 : « L'abbé Terrasson était affilié à la Maçonnerie. Son Séthos est célèbre dans les fastes initiatiques. Tous les écrivains de l'Ordre le recommandent comme indispensable pour l’étude ésotérique des anciens rites égyptiens et des Mystères d’Isis. C’est un ouvrage classique pour toutes les obédiences. »

12 20 026 191bis
12 20 026 191bis
1 200,00 €
TTC