Clefs des Œuvres de Saint Jean et de Michel de Nostredame

Nantes, chez Mazeau et Angers, chez Lachèse, Belleuvre et Dolbeau, 1872, in-12, broché, IV, 396 pp., une planche hors texte.

Selon l’hypothèse émise autour de la résolution du mythe Fulcanelli, essentiellement axée sur la personne de Jean-Julien Champagne et dont les sources principales utilisées pour l’élaboration de ses deux œuvres maîtresses, étaient très certainement la somme de recherches érudites provenant de l’ex-libraire rédacteur des catalogues de la Librairie du Merveilleux, Pierre Dujols. Si l’on se réfère à la fameuse lettre de Pierre Dujols à Paul Decoeur, découverte et publiée par Filostène, M. A. de Nantes aurait été leur Maître et initiateur dans le domaine de la science hermétique. En effet, cet alchimiste breton, originaire de Nantes s’intéresse ici à Nostradamus, dans une perspective à la fois fulcanellienne se référant à la langue des oiseaux et à travers l’exploration de divers thèmes alchimiques : L’hermétisme. Hermès et ses disciples. Physique hermétique. Les éléments, la lumière, la nature, la matière première. L’œuvre hermétique. Matière du Grand-Œuvre. Le Mercure. Le Feu philosophique. Elixir. Le temps de la Pierre. La Pierre philosophale (entre représentation hermétique et chrétienté). Une grande partie de ce volume est consacrée aux mystères de l’Antiquité (mythes grecs et égyptiens), constamment mis en correspondance avec la symbolique hermétique et alchimique et la symbolique chrétienne. Ailleurs il est question d’une part d’une interprétation du texte de l’Apocalypse et de l’œuvre prophétique de Saint Jean, et, dans ce même courant, de  Michel de Nostredame dont il analyse certaines prophéties en puisant notamment dans les travaux de Torné-Chavigny qui eurent dans le contexte politique du XIXe siècle, un certain retentissement. Ses orientations politiques transparaissent à travers certaines suggestions d’allure prophétiques, à propos de l’arrivée d’Henri V (Comte de Chambord) qui aurait dû débarquer à Marseille. A la lecture de ce texte rarissime, bien des points communs sont à relever avec les sources, la logique interprétative que l’on reconnait bien dans les ouvrages de Fulcanelli. Un grand nombre des auteurs majeurs du corpus alchimique sont cités dans ce volume : Nicolas Flamel, Lulle, Basile Valentin, Sendivogius, Le Trévisan, Arnaud de Villeneuve… Précieux exemplaire comportant l’ex-libris de Jules Boucher.

 

 

12 11 12 022 009
12 11 12 022 009
2019-02-15

Fiche technique

Editeur
Mazeau et Lachèse
Année
1872
Reliure
Livre broché
Langue
Français
1 200,00 €
TTC