Jésus-Christ et sa doctrine. Histoire de la naissance de l’Eglise, de son organisation et ses progrès pendant le premier siècle

Paris, A. Guyot et Scribe, 1838, 2 volumes in–8, demi-maroquin brun de l’époque, têtes dorées, IV, XX, 506 ; IV, 580 pp. Quelques rousseurs, bon exemplaire cependant, large de marges, non rogné.

Manque à Caillet qui ne signale de notre auteur que « Paris, Rome, Jérusalem », 1860 (il signale longuement le profond intérêt et les sommes d’érudition construisant cette étude). Dorbon ne dispose que de la 3e édition de son « Histoire des institutions de Moïse et du peuple hébreu ». Il s’agit en effet du titre le plus rare de cet auteur, entièrement consacré à la personne et à l’enseignement du Christ. Les trois premiers chapitres constituent pour l’essentiel une étude du contexte religieux et mythologique portant sur les principes théologiques des orientaux (trinité indienne, dualisme des Égyptiens et des Perses), et également des dogmes des différentes écoles de philosophie grecque (pythagorisme, platonisme,…). Sont ensuite développés les particularismes et l’appareil religieux hébraïques comprenant des recherches sur les écoles juives de l’époque de Jésus-Christ : pharisaïsme, saducéisme, essénisme, thérapeutes, kabbalistes, etc. La doctrine du Christ est ensuite très précisément détaillée avec quelques fort curieux rapprochements, parfois extraits des Evangiles apocryphes, sur les Esséniens ou sur une initiation supposée de Jésus aux mystères de l’Egypte. Un chapitre entier étudie plus précisément les miracles, leurs divers caractères : miracles orientaux, hébreux, grecs… S’y trouve également soulignée la disposition universelle du siècle de Jésus pour les sciences occultes. Ce premier volume analyse très précisément à la fois la doctrine christique, les différents acteurs et personnages de cette future grande religion, et la réalité des faits historiques qui y correspondent. On trouvera en fin de volume de très nombreuses et consistantes notes sur les sujets les plus captivants : Alexandrie, ses Ecoles, sa bibliothèque – Influences mutuelles entre les doctrines juives et les doctrines orientales : Zoroastre, Bouddha, Lao Tseu – L’Institut des Thérapeutes – Une étude générale sur la kabbale avec ses aspects théurgiques et magiques, etc. etc. Le tome II est entièrement consacré à l’une des plus intéressantes analyses des différents dogmes du Nouveau Prophète que notre auteur ne manque pas de rapprocher de certains aspects des divinités orientales. Un chapitre entier sur l’origine de l’emblème eucharistique « Mort et résurrection de Jésus-Christ ». Dans le troisième et dernier Livre, traitant de l’établissement de l’Eglise depuis la mort du Christ, le parcours d’Apollonius de Tyane sera entre autres évoqué. Enfin, le dernier chapitre est une étude très minutieuse de l’apocalypse de Jean, sa complexe représentation, ses sources, sa doctrine, sa très riche symbolique. De nouveau, dans les notes en fin de volume, on trouvera de courtes études : sur la légende égyptienne d’Osiris et d’Isis – Sur le système de Dupuis. Son application à Moïse, à Jésus, au culte de Mithra, à sa vision particulière de l’apocalypse.

 

 

12 11 18 022 136
12 11 18 022 136
2019-02-16

Fiche technique

Editeur
Guyot et Scribe
Année
1838
Reliure
Livre relié
Langue
Français
650,00 €
TTC