La vie de Mme J.M.B. de la Mothe-Guyon écrite par elle-même...

La vie de Mme J.M.B. de la Mothe-Guyon écrite par elle-même qui contient toutes les expériences de la vie intérieure depuis ses commencements jusqu’à la plus haute consommation, avec toutes les directions relatives

A Paris, chez Les Libraires associés, 1790, Jean de la Pierre, 1720, 3 volumes in-8, reliures plein papier, XXXII, 296 ; X, 274 ; XII, 296 pp. et un portrait gravé en frontispice.

Cette autobiographie des plus intéressantes a été reprise et commentée ici par le Théosophe Dutoit-Membrini ; Dujols n° 267, 1910 : « … qui a porté sur cet ouvrage ce jugement que l’avenir a pleinement ratifié : « on ne trouve pas, même dans les plus profonds mystiques, une si douce et victorieuse onction et une si profonde pénétration des sens de l’Ecriture les plus cachés et les plus hauts ; ce sublime allié au simple des descriptions si nettes et si pleines de tous les états à passer pour être purifié, des directions pour chacun de ces états, en un mot des directions complètes et uniques. » On trouve dans ces trois volumes des détails du plus haut intérêt sur les visions, l’extase, les paroles intérieures, les révélations, les ravissements et autres phénomènes merveilleux qui remplirent la vie de la grande Mystique. »

Le jugement de Dutoit-Mambrini est d’autant plus précieux qu’il fut en quelque sorte « disciple » de Mme Guyon mais aussi d’Antoinette Bourignon, et que ce pasteur, dans ses diverses et rares œuvres, laissa les plus profondes analyses en matière de spiritualité, de prophétisme et de témoignages sur les inspirés et les illuminés de son temps. Seconde édition après l’impression de Cologne, chez Jean de La Pierre en 1720, constituant le 19ème volume et suivants de l’œuvre complète rassemblée par Dutoit-Membrini.

Notre édition comporte une préface sur le parcours douloureux de Mme Guyon, un extrait d’une lettre sur quelques circonstances de sa mort, ainsi qu’un catalogue de ses écrits. Caillet 4896 reproduit la notice de Dujols. Manque à Dorbon.

Précieux exemplaire comportant l’ex-libris de Papus en tête du premier volume.

12 19 026 174
1 400,00 €
TTC