Sur les débuts de la guerre de Cent Ans

Manuscrit original à la plume, entièrement rédigé. 4 pages (20 x 27,5 cm) d’environ 45 lignes à la page.

Retour sur l’origine de ce conflit entre les Royaumes de France et d’Angleterre : double exhumation de la Loi Salique afin d’éviter l’accession au trône de Jeanne II de Navarre tout d’abord, puis d’Edouard III, successeur héritier, petit-fils de Philippe Le Bel). Ce texte est principalement axé sur les réelles motivations et les multiples griefs accumulés par Edouard III : l’hommage « contraint » à Philippe de Valois, les diverses intrigues associées à la seconde exhumation de la Loi Salique afin de permettre, à Philippe de Valois de coiffer la couronne de France (après la prétendue extinction de la lignée des Capétiens), à son détriment. Charles IV, face à une menace de guerre, avait d’ores et déjà suscité des difficultés en Grande Bretagne, en créant une alliance avec le roi d’Ecosse. Piobb rappelle en outre, dans le déclenchement du conflit entre l’Angleterre et la France, le rôle déterminant joué par les Templiers réfugiés en Ecosse consistant à pousser le souverain britannique à attaquer la France. « l’ordre du Temple existait toujours, du moins nominalement ; les documents étaient en lieu sûr […] On voit donc l’entrecroisement d’une politique qui serait incompréhensible si l’on ne savait que des gens sont intéressés à se venger d’actes commis par la France. » Sont décrits le jeu des alliances avec l’Ecosse, la volonté de spoliation de ce trône, le rôle du Comte d’Artois, etc.

12 28 013 006
12 28 013 006
2016-04-28

Fiche technique

Reliure
Livre broché
Langue
Français
600,00 €
TTC