Deux lettres tapuscrites, signées à la plume, datées des 13 et 22 juin 1927 à l'en-tête de la Rose-Croix, ...

Deux lettes tapuscrites, signées à la plume, datées des 13 et 22 juin 1927 à l’en-tête de la Rose+Croix, Revue synthétique des Sciences d’Hermès, Origines de la Société Alchimique de France

2 feuillets (21,5 x 27 cm), de 18 et 16 lignes, deux lignes manuscrites et signatures.

Le destinataire de ces deux intéressants courriers n’est pas précisément mentionné mais il apparaît, à travers le texte même du fondateur de « L’Hyperchimie », qu’il s’agisse à la fois d’un expert du domaine astrologique qui publia à plusieurs reprises des études et communications dans la revue « Le Voile d’Isis », et que par ailleurs l’étude et la pratique de l’alchimie le concerne directement et tout autant : « Je viens de recevoir le culot métallique que vous avez eu l’obligeance de m’adresser et qui présente une belle teinture dorée. Vous seriez bien aimable de me faire savoir de quelle façon vous avez opéré… Je pense comme vous que l’alchimie et l’astrologie démontreront sous peu leur réalité scientifiue ». D’autre part, Jollivet Castelot invite son interlocuteur à témoigner de ses recherches et expérimentations tant en alchimie qu’en astrologie.

12 28 016 002
12 28 016 002
Il n'y a pas assez de produits en stock.