Grammaire sanskrite établie suivant le plan et la méthode de Fabre d’Olivet ...

Grammaire sanskrite établie suivant le plan et la méthode de Fabre d’Olivet dans sa grammaire hébraïque, au tome I de sa « Langue hébraïque restituée » 1930 - 1941

Recueil de quatre fascicules (18,5 x 22,5 cm) rédigés à la plume (noir et rouge) entre 1930 et 1941, 110 ; 31 ; 23 ; 11 pages.

Importante étude sur la grammaire sanskrite essentiellement basée sur les travaux de Fabre d’Olivet,  actualisée cependant sur les recherches du milieu du XIXe de Desgranges, Burnouf et Bergaigne, d’une érudition si profonde (comme le certifiera plus tard l’orientaliste Victor Henry). Dans sa présentation, F. Ménard ne manquera pas de citer également la grammaire universelle de Court de Gébelin. Le second chapitre étudie plus particulièrement l’alphabet sanskrit et ses diverses origines présumées. Quelques pages seront ensuite consacrées à l’euphonie des signes telle que l’analyse Burnouf dans plusieurs de ses savantes publications. L’essentiel de cette méthode basée principalement sur les premiers auteurs de référence fait ici l’objet d’une méthodologie précise (le nom, le genre, les déclinaisons, …) et un fascicule complet consacré aux verbes (verbe absolu et verbes particuliers). Un autre cahier est, lui, consacré aux lois du Sandhi relatives au positionnement des voyelles dans le corps des mots. Un cahier final développe les pratiques de conjugaison sanskrite du verbe. Soulignons que pour l’auteur, qui consacra une bonne partie de son temps et de ses activités, parallèlement à ses intérêts pour les ésotérismes et les enseignements issus de la société à laquelle il appartint, aux principales spiritualités orientales et surtout hindouistes, le présent recueil a constitué un précieux et utile manuel de travail et d’investigations.

12 28 016 010
12 28 016 010
700,00 €
TTC