• Vendu

Le livre d’Hénoch traduit sur le texte éthiopien

Paris, Letouzey et Ané, 1906, in-8, broché, CLII, 320 pp.

Il s’agit ici de la traduction en français de la version éthiopienne du Livre d’Hénoch aujourd’hui appelée I Hénoch pour la distinguer des versions en slavon (II Hénoch) et en langue hébraïque (III Hénoch). François Martin, professeur de langues sémitiques à l’Institut Catholique de Paris dirigea aux éditions Letouzey et Ané une collection de « documents pour l’étude de la Bible » dans le cadre de laquelle il pensait publier les apocryphes de l’Ancien Testament. Dans une étude qui précède la traduction proprement dite, François Martin plaide en faveur de l’étude des sources bibliques et fait une allusion à peine voilée aux résistances que cette démarche pouvait susciter dans le monde catholique du début du XXème siècle. Il analyse ensuite, dans un but pédagogique évident, le contenu du livre et s’attarde sur l’impact que ce dernier eut sur le Nouveau Testament quoiqu’il ne soit jamais nommé, exception faite de l’épitre de Jude. Outre une angélologie et une cosmologie particulièrement élaborées, on voit dans ce texte Hénoch, pourvu d’une dimension messianique, identifié avec le « Fils de l’homme » qui jugera l’humanité dans les temps futurs. 

12 20 030 209
12 20 030 209

Fiche technique

Editeur
Letouzey et Ané
Année
1906
Reliure
Livre broché
Langue
Français
État
Bon état
Vendu