Les Modalités universelles de la Quantité – L’Espace

Paris, Librairie Fischbacher, 1907, in-8, demi-toile bleu nuit moderne, XII, 502 pp. Les 7 premières pages présentent des passages soulignés au crayon bleu ou à la mine de plomb.

Edition originale. Francis Warrain, qui fit rayonner les idées d’Hoëné Wronski en France à travers plusieurs ouvrages, s’intéressa aux travaux scientifiques de Charles Henry, et aux divers procédés « divinatoires ». En témoigne, entre autres, sa correspondance suivie avec Eugène Caslant autour des thèmes de l’astrologie et de la géomancie, laquelle aboutit à l’une des plus profondes études sur ce sujet : « Physique, métaphysique, mathématique, et symbolique cosmologique de la géomancie ». Dans le même esprit, il publia « La théodicée de la kabbale », et participa à l’élaboration de « L’Architecture naturelle », en collaboration avec Alexandre Rouhier, Bordeaux Montrieux et Marcel Nicaud.

On retiendra de sa Pangéométrie, conforme à la métaphysique de Wronski, que si la multiplication des dimensions atténue le contraste spatial, c’est bien le Plan qui se voit pleinement justifié, conformément à la tradition de l’Art du Trait. D’inspiration pythagoricienne, la seconde partie de l’ouvrage étudie le développement des formes régulières et de leur matrice numérique (nombre de faces, arêtes et sommets) en relation notamment avec le quaternaire et le nombre d’or. L’auteur se prête à une herméneutique de nombres clefs, à l’aide de réécritures algébriquement parlantes.

Francis Warrain déploie une véritable philosophie des mathématiques, offrant une élucidation unique de la relation entre des concepts aussi fondamentaux que Grandeur, Mesure, Forme ou Mode. Ses remarques sur la polarité entre translation et rotation donneront au chercheur le sentiment que Francis Warrain, par ses aptitudes uniques, remédie à certains déséquilibres de la pensée mathématique.

12 13 025 061
12 13 025 061

Fiche technique

Editeur
Fischbacher
Année
1907
Reliure
Livre relié
Langue
Français
80,00 €
TTC