[L'ordre des francs-maçons trahi et le secret des Mopses révélé]

Le Secret des Francs-Maçons. Vers et chansons de la maçonnerie (1744) relié avec Chansons notées de la très vénérable Confrérie des Maçons Libres, précédées de quelques pièces de poésie convenables au sujet et d'une Marche, le tout recueilli et mis en ordre par Frère Naudot (1737)

Sans lieu, 1744, in-12, plein veau de l'époque, dos lisse richement orné, II (nc), XII, 125, 23 pp. Figure maçonnique gravée (tablier et symboles), aquarellée à l’époque, au bas de la page de titre (pour le premier texte) ; 39 pp. de texte et musique gravés, titre orné et une page manuscrite à la plume, encre noire (pour le second). Une coiffe restaurée. Une pâle trace de mouillure affecte les trois derniers feuillets.

Rare seconde édition revue, corrigée et augmentée du Secret des Francs-Maçons. Signalons que l’auteur était devenu Maçon entre l’impression de l’originale de 1742 et la nôtre. Titre souvent confondu avec L'Ordre des francs-maçons trahi, également attribué à l’ « abbé Pérau », lequel ne fut d’ailleurs jamais ordonné prêtre. Fesch col. 1043. Edition originale des Chansons recueillies par le Frère Naudot. Fesch col. 1000. Ce recueil se trouve augmenté de quatre strophes manuscrites (la dernière ligne tronquée par le relieur) de la chanson « Aprentifs, Compagnons » qui paraîtra dans une édition ultérieure et dont une variante figurera également dans le volume « La Lyre maçonne » sous le titre « Maximes maçonnes ». Ex-libris de l’armateur du Havre André Limozin à la plume sur la page de titre.

12 17 026 149
12 17 026 149
1 500,00 €
TTC