La Création et ses Mystères dévoilés...

Quatre titres reliés en un volume fort in-8, plein maroquin rouge de l’époque, dos à nerfs, richement orné, toutes tranches dorées, filets d’encadrement sur les plats, roulette dorée d’encadrement sur les contreplats.

La Création et ses Mystères dévoilés. Ouvrage où l’on expose clairement la Nature de tous les Etres, les éléments dont ils sont composés et leurs rapports avec le globe et les astres. La nature et la situation du soleil. L’origine de l’Amérique et de ses habitants primitifs. La formation forcée de nouvelles planètes. L’origine des langues et les causes de la variété des physionomies. Le compte courant de l’homme avec la Terre, etc.

Paris, A. Franck et E. Dentu, 1859, 488 pp. Avec dix gravures. Edition originale.

Relié à la suite : Les émanations. Recherches sur l’origine et la formation forcée et perpétuelle des mondes. Paris, E. Dentu, 1860, 48 pp. Mention de deuxième édition.

Relié à la suite : Nouvelles théories sur la formation des comètes et leur raison d’être. Paris, A. Lacroix, E. Dentu, 1861, 48 pp. Edition originale.

relié à la suite : L’homme et sa raison d’être sur la Terre. Paris, E. Dentu, 1862, 160 pp. Edition originale.

Trois textes sur quatre sont enrichis d'un envoi de l'auteur à Monsieur E. Vié.

Ensemble exceptionnel dont Caillet 10240 ne mentionne que le premier titre. Il cite Dujols sans le nommer : « Ouvrage fort rare […] renfermant en près de 500 pages une théorie complète du monde. Court de Gébelin avait tenté au siècle précédent ce prodigieux travail ; son œuvre est toujours consultée avec fruit ; l’Américain Snider, aidé des progrès de la science, traite entièrement le même sujet. Tous les chapitres seraient à citer, le titre ne donnant qu’une faible idée du contenu de l’ouvrage dont le but principal est la recherche de l’origine de l’Amérique, son identification avec l’Atlantide. En résumé cet ouvrage est à joindre dans la bibliothèque de tout chercheur de l’au-delà passé aux ouvrages de Court de Gébelin et Fabre d’Olivet. » C’est certainement la première fois qu’apparaît une hypothèse qui s’apparente à celle qui rendra célèbre Wegener, la dérive des continents. L’auteur s’attarde également sur les conséquences de la révolution industrielle et notamment, ce que certains appelleront la lutte des classes. Cet ouvrage remarquable est indispensable à qui s’intéresse aux origines des peuples, des civilisations, des religions et des langues et à leur unité originelle. On remarquera, dans les derniers chapitres, l’importance accordée par l’auteur à ce qu’il nomme « le fluide moral », ainsi qu’à l’opposition entre qualité et quantité. Les trois textes suivants reprennent certains des thèmes abordés en les enrichissant considérablement.

12 20 025 155
12 20 025 155
Il n'y a pas assez de produits en stock.